Accueil > À propos > À propos de nous

Comment tout a commencé

Alphadiag est né de la rencontre d’un ingénieur et d’un médecin, tous deux passionnés par la pédagogie et les nouvelles technologies. Tout est parti du constat suivant : L’apprentissage des compétences indispensables à la conduite d’une consultation, comme la recherche d‘informations, le raisonnement clinique et la prise de décisions en situation d’incertitude manque d’outils spécifiques.

C’est avant tout pour permettre aux enseignants d’investir ce champ d’apprentissage qu’en 2010 nous avons décidé de créer le simulateur Alphadiag. La société Dedicated Learning a vu le jour en 2012 grâce au soutien de la faculté de médecine Lyon-Est.



Pédagogie médicale

La simulation offre un formidable outil de travail, dont tout le monde s'accorde aujourd'hui à dire qu'il doit être développé dans la formation médicale. Elle constitue un intermédiaire entre l’enseignement théorique et le passage à la pratique clinique, tout en offrant d'excellentes possibilités de débriefing. Elle permet de ne pas utiliser les patients comme cobayes.

"Jamais la première fois sur le patient"

Le cercle des apprentissages montre bien la place fondamentale de la simulation dans l'apprentissage.

Cercle des apprentissages

La formation doit s'appliquer à diminuer les erreurs médicales, mais l'erreur, bien prise en charge, peut aussi être un formidable outil d'apprentissage. La simulation permet à l'apprenant d'apprendre en faisant des erreurs, dans un environnement de confiance.

La simulation sur ordinateur permet :

  • d’intégrer la prise de décision en situation d'incertitude,
  • d'apprendre par l'action, sans risque pour soi ni pour le patient,
  • de s'auto-évaluer, ou de se faire évaluer, ce qui est souvent difficile en situation réelle,
  • d'aborder un grand nombre de situations pas toujours rencontrées en clinique,
  • de se former en confiance, en acceptant d'analyser ses erreurs.

Bibliographie

"Il est nécessaire d’aller "au-delà de l’intuition" pour mieux diagnostiquer les lacunes du raisonnement clinique et y remédier de façon ciblée. Afin de soutenir les cliniciens enseignants dans cette démarche, il est déterminant de développer des processus pédagogiques et des outils spécifiques. " Audétat MC, Faguy A, Jacques A, Blais J, Charlin B. Étude exploratoire des perceptions et pratiques de médecins cliniciens enseignants engagés dans une démarche de diagnostic et de remédiation des lacunes du raisonnement clinique. Pédagogie Médicale 2011;12:7-16.

Granry J-C, Moll M-C. État de l’art (nationnal et international) en matière de pratiques de simulation dans le domaine de la santé dans le cadre du développement professionnel continu et de la prévention des risques associés aux soins Internet. Haute autorité de santé; 2012 janv. Disponible ici.

Karsenti T, Charlin B. Analyse des impacts des technologies de l’information et de la communication sur l’enseignement et la pratique de la médecine. Pédagogie Médicale. 13 déc 2010;11(2):127‑141.

Sören Huwendiek, Bas A. De leng, Nabil Zary, Fischer MR, Ruiz JG, Ellaway R. Towards a typology of virtual patients. Medical Teacher. janv 2009;31(8):743‑748.

Brafman N. La mort programmée des cours en « amphi ». Le Monde. 11 oct 2012.